Appelez-nous: 03 82 33 31 31

Les news de Agir Immo

Emprunter avec un risque de santé

 

  • Par Jorge Carasso
  • Mis à jour
  • Publié

La convention Aeras (s’Assurer et Emprunter avec un Risque de Aggravé de Santé) a été conçue pour faciliter l’accès au crédit des personnes ayant été malades et pour éviter les garanties alternatives comme les cautions et l’hypothèque.

Bien emprunter

Les banques exigent, pour sécuriser l’emprunt, la souscription d’une assurance emprunteur. Cependant, si vous avez (ou avez eu) des problèmes de santé graves vous avez de grandes chances d’être considéré comme présentant des “risques aggravés” par les assurances classiques et elles pourront refuser de vous assurer. C’est pourquoi, la convention Aeras, applicable depuis 2007, a été conçue. En effet, elle facilite l’accès au crédit des emprunteurs présentant un risque en imposant aux assureurs un examen réitéré de la demande. Elle permet d’éviter les garanties alternatives comme les cautions et l’hypothèque.

Comment en bénéficier?

En tant qu’acheteur, vous devez souvent souscrire une assurance emprunteur pour obtenir votre prêt immobilier. Celle-ci protège vous et votre banque contre les risques de décès et d’invalidité. Si l’assurance groupe de la banque refuse de vous assurer en raison d’un risque aggravé de santé, votre dossier doit faire automatiquement l’objet d’un examen plus personnalisé sur la base d’un questionnaire de santé détaillé. Cette étude permet d’aboutir à une proposition individualisée en termes de tarif et de garanties couvertes.

En cas de refus de l’assureur, votre dossier peut être examiné à un troisième et dernier niveau par des réassureurs (les assureurs des assureurs). Ce nouvel examen peut être pratiqué si l’emprunt est inférieur à 320000 euros et si au terme du prêt l’emprunteur n’aura pas plus de 70 ans.

En cas de risque de santé, les délais de traitement du dossier d’assurance sont plus importants (bien qu’encadrés par la convention Aeras). Aussi, préparez votre demande d’assurance le plus tôt possible. Si vous choisissez une assurance dont les garanties sont équivalentes ou supérieures à celles proposées par votre banque, celle-ci est obligée de l’accepter.

Combien ça coute?

Lorsque votre dossier est accepté, le tarif appliqué est, en général, plus élevé et/ou les garanties plus limitées que celles du contrat standard. La convention prévoit toutefois un mécanisme de plafonnement des surprimes sous conditions de ressources. Ainsi, dans ce cas, la cotisation d’assurance ne peut pas dépasser 1,4 point dans le taux effectif global de l’emprunt (taux d’intérêt, frais de dossier, cotisation d’assurance…).

 

admin

Sid Ouadah

Votre super agent chez Agir Immo.

Les commentaires sont fermés