Appelez-nous: 03 82 33 31 31

Les news de Agir Immo

ÉPARGNER OU INVESTIR DANS L’IMMOBILIER, LES FRANÇAIS HÉSITENT

Face à des taux peu attractifs des livrets d’épargne traditionnels, les Français cherchent à trouver le placement le plus avantageux pour sécuriser leur situation financière.

La vision du livret d’épargne change

Les Français auraient-ils perdu confiance en leur banque ? D’après le dernier baromètre IFOP / AuCoffre.com, ils ne sont plus que 58 % a lui confier leur épargne avec confiance, soit 6 points de moins qu’en novembre 2012. Plus de 7 Français sur 10 recherchent aujourd’hui des solutions pour protéger leur épargne. Et pourtant, ce ne sont pas tant les banques qui sont mises en cause dans ce cheminement que l’État.
Ainsi, pour 71 % des sondés, la peur que l’État vienne se servir directement sur leur livret d’épargne est bien là. Une mesure qui s’est déjà produite à Chypre où l’État avait prélevé 47,5 % sur les dépôts supérieurs à 100 000 euros afin d’obtenir un plan d’aide international en 2012. Une idée reprise par le Fond monétaire international qui réfléchissait en 2013 à ponctionner éventuellement un pourcentage défini sur l’épargne des particuliers. Des faits qui font pencher la balance, d’autant plus que 90 % des Français se disent aujourd’hui inquiets quant à la situation économique de leur pays.

Investir dans la pierre, une solution toujours privilégiée

Seul un Français sur deux estime aujourd’hui que le livret A est un bon placement. Ils se détournent donc progressivement des livrets bancaires pour s’appuyer sur une assurance vie ou un investissement immobilier. Les livrets d’assurance vie, particulièrement attractifs, ont rapporté 2,5 % en moyenne sur l’année 2014. Une tendance qui séduit de plus en plus de personnes puisque leur encours actuel dépasse les 1 500 milliards d’euros.
L’investissement immobilier, et particulièrement locatif, se trouve lui aussi privilégié en ces temps propices aux achats grâce aux faibles taux, aux prix en baisse et à la nouvelle loi de défiscalisation. Le courtier Artemis Courtage recommande même aux acquéreurs d’emprunter autant que possible afin de « déduire de ses revenus fonciers les intérêts du crédit qui sert à acheter le bien » dans le cas d’un achat locatif. « Ainsi, vous avez intérêt à ne pas toucher à votre contrat d’assurance vie et à vous endetter au maximum pour profiter de cet avantage fiscal qui n’est pas plafonné, ni limité dans le temps » rappelle-t-il.
Les Français font preuve d’inventivité pour valoriser leurs économies, n’hésitant pas à acheter des actions ou se tournant même vers l’achat d’or pour certains. Mais l’investissement locatif tire de plus en plus son épingle du jeu grâce à son bonus fiscal avec la loi Pinel, faisant de lui un produit d’épargne très intéressant.
Posté le 07/05/2015 par
admin

Sid Ouadah

Votre super agent chez Agir Immo.

Les commentaires sont fermés