Appelez-nous: 03 82 33 31 31

Les news de Agir Immo

Immobilier: le nouveau prêt à taux zéro devrait bénéficier à 2 fois plus de ménages

Challenges.fr

Voir tous ses articles

L’objectif du gouvernement est de distribuer 120.000 prêts de ce type dès l’an prochain.

Le nouveau PTZ concernera les zones tendues. (c) AFPLe nouveau PTZ concernera les zones tendues. (c) AFP

Le prêt à taux zéro (PTZ) permettra désormais de financer jusqu’à 40% de l’achat d’un logement neuf, contre 18 à 26% aujourd’hui, doit confirmer le ministère du Logement lundi 9 novembre en milieu de journée, et bénéficiera à deux fois plus de ménages qu’aujourd’hui. Annoncé fin octobre par le président de la République, cet élargissement des critères d’octroi va permettre à deux fois plus de familles de bénéficier du PTZ, avec un objectif de 120.000 prêts distribués dès l’an prochain, contre 60 à 70.000 en 2015, a-t-on appris auprès de l’entourage de la ministre du Logement Sylvia Pinel.

Mme Pinel et le secrétaire d’Etat chargé du Budget Christian Eckert doivent présenter lundi en fin de matinée le détail de ces mesures qui s’appliqueront à partir du 1er janvier 2016, lors d’une conférence de presse. De nouveaux plafonds de revenus ont été fixés: pour y être éligible, un couple avec deux enfants pourra désormais gagner jusqu’à 74.000 euros annuels en zone A, la plus “tendue” (Paris et Côte d’Azur notamment), contre 72.000 euros à l’heure actuelle, et 48.000 euros contre 44.000 euros aujourd’hui, en zone C, la plus “détendue” (communes rurales).

Pour un célibataire, les revenus annuels ne devront pas dépasser 37.000 euros contre 36.000 aujourd’hui en zone A, 24.000 euros contre 22.000 à l’heure actuelle en zone C.

Le nouveau PTZ donnera la possibilité aux ménages de commencer à rembourser ce prêt au bout de 5 ans, 10 ans ou 15 ans selon leurs revenus et il permettra en outre d’allonger la durée du prêt si nécessaire, sur 20 ans minimum, pour réduire le montant de leurs mensualités de remboursement, selon l’entourage de la ministre.

PTZ dans l’ancien

De son côté, le prêt à taux zéro dans l’ancien sous conditions de travaux, actuellement réservé à 6.000 communes rurales, sera élargi à l’ensemble du territoire. Pour y être éligibles, les opérations d’acquisition devront, comme aujourd’hui, comporter 25% de travaux.

En parallèle, les conditions d’éligibilité au Prêt Accession Sociale (PAS), garanti par l”Etat, seront harmonisées sur celles de ce nouveau prêt à taux zéro, pour plus de simplicité.

“Si cette annonce est confirmée, alors nous pouvons dire que c’est une excellente nouvelle pour le marché immobilier, mais aussi pour les acquéreurs parisiens”, a déclaré Maël Bernier, directrice de la communication chez Meilleurtaux.com. et d’ajouter: “La réintroduction du PTZ dans Paris permettra également d’absorber les frais de notaires et de réduire les dépenses des primo-accédants souhaitant acheter un logement ancien. Une vraie chance à l’heure où les droits de mutation passent de 3,8 % à 4,5 % à Paris (soit 2.800 euros en plus pour un prêt de 400.000 euros)”.

“Le nouveau PTZ ‘millésime 2016′ va rendre plus de Français éligibles au dispositif, apporte plus de souplesse et des montants plus élevés. L’élargissement du PTZ dans l’ancien à tout le territoire est particulièrement une bonne surprise car les critères actuels étaient beaucoup trop restrictifs. Là où le PTZ profite à plus d’un emprunteur sur 2 dans le neuf en 2015, nous constations que seuls 2% des emprunteurs qui achètent dans l’ancien en ont bénéficié en 2015″, a pour sa part commenté Cécile Roquelaure, Directrice communication et étude d’Empruntis. Tout en regrettant un bémol: le critère “travaux” du PTZ dans l’ancien qui impose 25% du montant de l’achat à consacrer au travaux :“c’est un montant important qui constitue un vrai frein pour les acquéreurs, en particulier pour les jeunes. Selon une de nos récentes études, si un acquéreur sur 3 prévoit une enveloppe budgétaire pour des travaux, cette enveloppe se chiffre à 13% du montant de l’achat pour une personne seule et 14% pour une couple…loin du plancher des 25% !”.

Ces mesures qui doivent permettre de créer au moins 50.000 emplois, entreront en vigueur en janvier 2016 pour une durée de deux ans. Elles auront un impact sur les finances publiques à partir de 2017 et leur coût sera financé dans le projet de loi de finances pour 2017.

Ces dix dernières années, deux millions de ménages sont devenus propriétaires grâce au PTZ. Créé en 1995, ce prêt aidé par l’Etat et réglementé est accordé aux ménages primo-accédants sous conditions de ressources, afin de couvrir une partie du financement de l’achat d’un logement dans le neuf, ou dans l’ancien, mais dans ce dernier cas sous conditions de travaux et jusqu’ici seulement dans certaines zones rurales.

(Avec AFP)

source: challenge.fr

admin

Sid Ouadah

Votre super agent chez Agir Immo.

Les commentaires sont fermés